Chronique ♡ Rouge Rubis

Roman - Rouge Rubis.JPG


le-livrehibou-petit
AUTEUR:
 Kerstin Gier
EDITIONS:
 Milan
NOMBRE DE PAGES:
 348
GENRE: Fantastique


le-resumeGwendolyn est une jeune lycéenne du genre gaffeuse et qui s’apparente plus au « vilain petit canard » de la famille qu’au « cygne majestueux ». Sa cousine est au centre de toute l’attention, car elle va devenir la prochaine voyageuse dans le temps… mais tout ne se passe pas comme prévu et Gwendolyn va devenir le Rubis.
La jeune fille devient alors l’objet de toutes les regards et préoccupations, car le Rubis est l’ultime voyageuse, celle qui ferme le cercle et qui révèle un secret qui remonte à la nuit des temps…


luniversL’univers et l’intrigue sont très bien construits, mélangeant un récit assez adolescent avec de l’action et une aventure fantastique. Le roman mélange également les époques grâce à des sauts dans le temps assez réguliers, et que j’ai vraiment apprécié: on peut ainsi découvrir une toute autre manière de vivre à travers les yeux de Gwendolyn.
Ces sauts ont également l’avantage de mettre en scène de nouveaux personnages qui permettent à l’histoire d’avancer différemment!

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’histoire de Gewendolyn est tout sauf simple et elle est confrontée à des problèmes bien plus importants que l’adolescence et ses premiers émois: trahisons et secrets familiaux sont au cœur de l’intrigue.
C’est ce qui m’a également plu dans ce roman: tout le monde y trouve son compte. Les récits adolescents me conviennent de moins en moins, mais j’ai quand même pu m’investir totalement dans ma lecture grâce à cet univers mystérieux.

Enfin, j’ai adoré les nombreuses notes d’humour que l’auteure a dispersé tout au long du roman, notamment grâce à la tante de Gwendolyn, Maddie, qui se veut très amusante et curieuse!


les-herosGwendolyn Shepherd est la narratrice et héroïne de ce roman. Peu sûre d’elle et gaffeuse, elle n’est pas pour autant la fille à se lamenter sur sa vie… ou alors avec humour!
Elle découvre son don par mégarde et le fait qu’elle se sente perdue dans son nouveau monde, la rend encore plus attachante.
Je me suis très vite reconnue dans ce personnage, comme beaucoup de lectrice, car elle n’est pas la caricature de la fille parfaite. Bien au contraire, l’auteure et certains personnages, comme Gideon et les Veilleurs, insistent sur ses nombreux défauts: impatiente, têtue, immature, d’une intelligence moyenne…  Et c’est ce qui fait la force de ce personnage, à mes yeux!
J’ai adoré suivre son évolution, bien qu’elle doute encore énormément d’elle à la fin de ce premier tome. Cela promet une évolution encore plus belle dans le second tome!

Gideon de Villiers est le « camarade » de voyage de notre héroïne. Il est loin d’être le prince charmant et, pourtant, j’ai tout de suite été envoûtée par ce personnage au caractère imprévisible.
Il est tout le contraire de notre héroïne: brillant, sportif, agile, cultivé, arrogant et très mystérieux. C’est un jeune homme difficile à cerner, contrairement à l’héroïne, tantôt adorable tantôt hautain!
Malgré tout, Gideon et Gwendolyn forment un très joli duo!

Leslie Hay, la meilleure amie de Gwendolyn, est un personnage que j’ai beaucoup aimé et que je regrette qu’il n’apparaisse plus.
Elle apporte beaucoup d’humour à l’intrigue, à l’instar de tante Maddy, et est d’une grande aide dans la nouvelle vie de notre narratrice.

Ce roman comporte tellement de personnages qu’il m’ait difficile de vous parler de chacun, alors qu’ils sont tous très intéressants. Cependant, je ne peux pas finir cette chronique sans vous parler des « méchants » de l’histoire (du point de vue de Gwendolyn).

Charlotte, la cousine de Gwendolyn, est le personnage que j’ai eu le plus de mal à apprécier. Je n’ai pu m’empêcher de ressentir de la pitié lorsqu’elle découvre le don de Gwen… mais sa méchanceté a fait vite changé mon avis à son égard (ha ha), au même titre que pour sur sa mère, tante Glenda, qui se montre ignoble avec sa famille!

Quant au Comte de Saint-Germain, je suis assez mitigée et ne sais trop quoi penser de ce personnage, car nous n’avons accès qu’à très peu d’informations à son sujet. Il me semble que je dois attendre le second tome pour me faire une idée sur cette figure emblématique de la Loge. J’ai hâte!!


la-plumeComme souvent, pour ce genre de romans, la plume de l’auteure est très agréable à lire. Rien de bien compliqué au niveau de la construction des phrases mais cela me va, tant que l’histoire est intéressante!
Mention spéciale pour l’humour de l’auteure, qui fait vraiment beaucoup de bien au livre!


mon-avisCe roman contient une intrigue totalement addictive, qui m’a tenue en haleine du début à la fin!

J’ai été totalement sous le charme du duo Gwendolyn-Gideon et j’ai plus que hâte de voir comment ils vont évoluer.
Quant à la fin du roman, elle m’a encore plus donné envie de continuer à voyager dans le temps, mais surtout de connaître le fin mot de toute l’histoire!

C’est donc un merveilleux coup de cœur, auquel je ne m’attendais pas du tout!

N’oubliez pas d’aller lire l’avis de Pauline (juste ici), puisque j’ai eu la chance de lire ce roman en lecture commune avec elle ♡

{ 20/20 }

Publicités

8 réflexions sur “Chronique ♡ Rouge Rubis

  1. Je n’ai pas lu les livres mais j’ai vu tous les films… J’ai très envie d’adoré cette série car le sujet est vraiment génial cependant il y a un truc qui ne l’a pas fait autant que je l’espérais. Peut-être est-ce la façon dont le film est fait, le fait que je n’ai pas tout compris, les dialogues ou l’action un peu plate par moment… Je ne sais pas! Pourtant j’ai envie de tester les livres mais en anglais car les couvertures sont 100x plus jolie et que cela me permettra de le travailler 😀

    Aimé par 1 personne

    • Bon je n’ai pas encore vu le dernier film, donc je ne peux pas totalement comparé…
      Les romans sont beaucoup plus lents que les films, mais on s’en sort mieux finalement (enfin c’est mon avis).
      Par exemple, toute la fin du 1er film est différente du 1er tome: Gwendolyn ne tombe absolument pas du tout et ne se rend même pas à l’observatoire 😂
      Donc c’est un peu étrange de la part de l’équipe scénaristique, surtout quand on sait que l’auteure en faisait partie!

      Bref, je te conseille quand même les romans, car on apprend l’histoire des Veilleurs à notre rythme, ou plutôt au rythme de Gwendolyn.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s