Chronique – Calendar Girl, tome 4

Chronique - Calendar Girl T4.jpg


01-le-resumeLe premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.

Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?


1-avisLe mois d’avril fait parti de mes mois préférés, car c’est le mois du printemps, le mois où le soleil réapparaît…. et surtout le mois de mon anniversaire ! Alors ça peut paraître bête, mais j’avais hâte de voir ce qu’Audrey Carlan nous réservait pour ce mois.

Le mois d’avril c’est le mois du baseball pour Mia puisqu’elle va devenir la petite-amie de Mason, la nouvelle star de l’équipe des Red Sox à Boston. Comme d’habitude elle va cohabiter avec son client et apprendre à le connaître pendant 1 mois.
Et même si ce schéma narratif est plutôt redondant, je crois que je commence à m’y habituer: même s’il n’y a pas de rebondissements, cela peut être tout de même une lecture très agréable !
Mais cette fois-ci, pas question de huit-clos: Mia va pouvoir se balader, découvrir Boston, assister aux matchs de son « copain » ainsi que rencontrer sa famille et ses amis. Ce fût donc un quatrième tome un peu plus attrayant, bien que le mois de Mars reste un de mes préférés !

Au niveau de l’intrigue, on rencontre une nouvelle fois un client de Mia: Mason « Mace » Murphy. Il est indéniablement craquant et attirant, comme tous les clients de notre narratrice (on ne peut pas avoir un autre type, pour une fois?!?), mais aussi très instable et énervant !
Et je dois vous confier que c’est le client que j’ai le plus détesté jusqu’à présent !! Il a beau s’assagir au cours du récit et grâce à Mia, il n’a pas réussis à se racheter à mes yeux… je suis exclusive envers Wes, je n’y peux rien 😍
De plus, je n’ai pas vraiment apprécié son côté vulgaire.

D’ailleurs parlons-en de la vulgarité. J’ai beau savoir que c’est un roman à caractère érotique, je trouve que le personnage de Mia devient dans ce tome assez vulgaire. Je l’adore, c’est indéniable, mais je l’ai un peu moins apprécié dans ce tome, notamment lorsqu’elle est au contact de sa meilleure amie !
Heureusement, Rachel, la manager de Mace, a largement rattrapé ce point négatif, elle qui incarne élégance et charme tout au long du roman.

Une fois n’est pas coutume l’intrigue se termine d’une jolie façon, autant pour Mia ou que pour ses clients.
A mes yeux, ce fût une lecture agréable même si ce tome ne fera pas parti de mes préférés. Mention spéciale pour notre « frenchie » Alec qui fait une apparition petite mais très sexy 😏… et hélas, mention passable pour ce cher Wes, qui m’a quelque peu déçue.


2-note5-bonne-lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s