CHRONIQUE – THE AIR


01-le-resumeTristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon.
Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.


1-avisJ’ai toujours aimé les romances, que ce soit au cinéma, dans une série ou bien à travers un roman. Mais j’ai été régulièrement déçue par ce genre, surtout dans les livres. Soit c’était trop niais, soit c’était trop érotique, soit c’était pas assez romantique. Bref, je suis une fille difficile !

Mais ce roman, The air he breathes, c’est bien plus qu’une romance. C’est un peu comme un roman de Marc Levy, tous les genres se croisent: amour, humour, aventure, action. C’est une symphonie de notes, tantôt tristes, tantôt joyeuses. Bref, c’est un chef d’oeuvre!

Lorsque j’ai commencé ma lecture, je me suis dit que c’était encore une énième romance où deux personnes que la vie n’avait pas épargnées, se retrouvaient afin de combler leurs vides. Mais non !
C’est un roman qui raconte les douloureuses étapes du deuil, la reconstruction après la perte d’un être cher, la façon d’aborder une relation alors que la dernière s’est terminée de façon brutale. Ce roman c’est aussi une ode à l’amour, au renouveau, au droit à la seconde chance et au bonheur !

Il est très difficile de parler plus clairement de ce livre, car l’histoire est tellement complexe qu’il me serait presque impossible de vous la raconter sans vous spoiler (hélas). Mais je peux vous parler des personnages… et quels beaux héros nous avons là !

Que ce soit Tristan ou Elizabeth, ils m’ont tous les deux beaucoup ému. Ils ont des blessures encore ouvertes, mais le vivent de façon très différente. J’ai beaucoup aimé leurs différences, car cela les complètent finalement un peu comme deux pièces de puzzle s’emboîtent.  Elizabeth est douce et calme, alors que Tristan est en colère et impulsif… une opposition qui, lorsqu’elle se mêle, créé une symbiose parfaite !
De plus, ces deux personnages incarnent deux différentes façons d’être en deuil et de le percevoir. J’ai trouvé l’expression des sentiments de ce douloureux passage tellement juste, que je me demande si l’auteure aurait, malheureusement, vécu cela…

Et puis parlons de la romance ! Parce que c’est aussi le sujet principale de ce livre. Et quelle histoire d’amour. Encore une fois, c’est une histoire racontée avec justesse, sans niaiserie, avec ce qu’il faut de sentiments. L’auteure fait donc un sans fautes… et c’est impressionnant !

Immense coup de cœur pour moi !! Je pourrais vous en parler durant des heures tellement j’ai adoré ce livre. C’est beau, c’est émouvant, ça redonne le sourire… et surtout ça nous redonne espoir en un amour pur et sincère, dans un monde où il se fait rare.
J’en fais peut-être des tonnes, mais c’est ce que j’ai ressenti !
Alors peut-être que certains diront que ce genre de lecture ne peut être de la grande littérature… mais rappelez-vous que l’important n’est pas le moyen utilisé mais le but !!


2-note3-coup-de-coeur

Publicités

3 réflexions sur “CHRONIQUE – THE AIR

  1. Ce livre ainsi que le second tome sont des énormes coups de coeur pour moi aussi !
    Le style de C.Cherry est absolument formidable et j’ai terriblement hâte de me plonger dans le troisième tome ❤
    Je suis contente de te retrouver ici après Bookstagram 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s